Blog de l'entreprise individuelle

2 décembre 2013


Les impôts du travailleur autonome

Vous êtes sur le point de faire vos déclaration d'impôts comme travailleur autonome ? Ou bien vous désirez avoir des informations à ce sujet, car vous pensez devenir un travailleur indépendant au Québec ? Est-ce que certaines dépenses sont déductibles quand nous sommes à notre compte ? Quels sont les avantages et les risques à ce sujet ?

 

 

Le plus grand avantage qu'un travailleur autonome possède est celui d'être son propre patron, donc d'être le seul maître à bord.

En fait, les gens travaillant dans le cadre d'une entreprise individuel ou dans le cadre d'un travailleur autonome sont autorisées à réclamer des dépenses liées à leurs activités comme des crédits d'impôt, des dépenses de bureau, des frais de transport et plusieurs autres choses.

Un travailleur autonome devrait savoir quelles sont les déductions fiscales lui permettant d'alléger ses impôts à payer et s'assurer qu'il paye le moins possible, selon les lois en vigueur par le ministère du revenu.

Les catégories qui peuvent être déclarées sont les revenus provenant des ses activités, les frais d'exploitation comme le marketing, la gestion, les achats d'équipements, etc., les permis, les licences, les frais de transport en utilisant une automobile ou un camion, certains frais d'hôtel et de repas et plusieurs autres frais. Nous vous suggérons de consulter le site du gouvernement afin de vous assurer d'avance, de conserver vos factures à ce sujet.

Avant de déterminer, si un individu peut produire ses déclarations d'impôts comme travailleur autonome, il doit d'abord être certain qu'il est indépendant.

Pour éviter de payer des frais supplémentaires pour faire la comptabilité de son travail indépendant, une personne peut sans aucun mal, faire elle même ses impôts sur le revenu.

Cependant, si ce travail est trop complexe pour le travailleur autonome, alors les services d'un comptable peut s'avérer une solution idéale pour produire ses impôts.

Si vous faites d'importants revenus comme travailleur autonome, il est fortement suggéré de créer une société par actions afin de réduire le taux d'imposition. En effet, car vous pouvez payer 50 % d'impôts en tant que travailleur autonome, mais en étant une société, le taux est en bas de 20 %.

Si votre travail comporte des risques élevés, il serait essentiel de prendre une assurance pour travailleur autonome afin de vous protéger contre les poursuites judiciaires en cas de manquement à vos responsabilités.

Un risque important est observable pour le travailleur autonome concernant une faillite possible. S'il y a faillite, alors les créanciers peuvent saisir vos biens personnels.

 


Vous avez aimé ? Partagez-le !

 

Laissez-nous vos commentaires sur Google +

Auteur de livres et concepteur de plusieurs contenus éditoriaux de sites Web.